Die Zauberflöte - La Flûte enchantée

Argument

ACTE I

Poursuivi par un énorme serpent, le prince Tamino apparaît en appelant au secours avant de s'évanouir de fatigue. Trois femmes voilées, les dames de la Reine de la Nuit apparaissent et tuent le serpent, sauvant ainsi la vie de Tamino avant de s'éloigner à regret du beau jeune homme et d'aller prévenir leur reine de sa présence. Entre alors l'oiseleur Papageno qui se vante d'avoir tué le serpent. Pour le punir de son mensonge, les trois dames apparaissent et lui ferment la bouche avec un cadenas magique, avant de donner à Tamino un portrait de la fille de leur Reine, Pamina. A peine l'a-t-il vue que le prince en tombe amoureux, et jure de partir la délivrer comme les trois dames lui explisuent qu'elle a été kidnappée par un méchant homme du nom de Sarastro. Tamino jure qu'il la délivrera et la Reine de la nuit apparaît, chantant sa douleur d'être séparée de sa fille (grand air de la Reine de la nuit). Après le départ de la reine, on voit réapparaître Papageno, désespéré de ne pouvoir parler. Ayant juré qu'il ne mentira plus, elles lui ôtent son cadenas et l'obligent à accompagner le prince jusqu'au château de Sarastro. Pour les protéger tous deux, elles remettent à Tamino une flûte magique, et à Papageno un jeu de clochettes enchantées, avant de leur dire que trois jeunes garçons leur montreront le chemin.
Dans le château de Sarastro, son serviteur noir Monostatos surprend Pamina qui tentait de s'échapper et se met à la poursuivre de ses avances. Papageno surgit alors, et les deux hommes prennent chacun l'autre pour le diable, ce qui les met en fuite. S'armant de courage, Papageno revient et, reconnaissant en Pamina la jeune fille du portrait lui raconte qu'elle va bientôt être délivrée par un jeune prince amoureux. La scène se termine par un duo sur le pouvoir de l'amour, qui annoblit l'âme de l'être humain.
Pendant ce temps, les trois jeunes garçons ont conduit Tamino dans un bosquet devant lequel se dressent les trois templks de la Sagesse, la Raison et la Nature. Le prince tente d'entrer dans les temples mais est rejeté par une force invisible, et finalement sort un homme du temple de la Raison, qui lui révèle qu'il a été trompé et qu'il connaîtra la vérité lorsqu'il aura mérité d'entrer. Apprenant que Pamina est vivante, Tamino se met à jouer de sa flûte, et charme des bêtes sauvages. Entendant la flûte de pan de Papageno au loin, il court essayer de le rejoindre. Pamina et Papageno entrent, poruvsuivis par Monostatos et ses servants. Ces derniers sont ensorcelés par les clochettes de l'oiseleur et Sarastro apparaît. Pamina se jette à ses pieds, demandant sa liberté qui lui est refusée par Sarastro qui ne peut la laisser retourner chez sa mère, aveuglée par sa soif de puissance. Monostatos réapparait, avec Tamino qu'il a capturé. Les deux jeunes gens, qui se voient pour la première fois, tombent dans les bras l'un de l'autre. Monostatos est châtié et les deux amants séparés pour que Tamino et Papageno puissent subir les épreuves qui feront d'eux des initiés.

ACTE II

Sarastro annonce aux prêtres assemblés que Tamino a demandé à rejoindre le Temple. Une fois les épreuves terminées avec succès, le prince épousera Pamina que Sarastro a éloigné de sa mère car celle-ci cherche à tromper les hommes et ruiner les efforts des initiés.
Tamino et Papageno sont conduit sur le parvis du temple pour la première épreuve, mais l'oiseleur n'est pas spécialement tenté par l'initiation et il faut qu'un prêtre lui promette une jolie épouse comme récompense pour qu'il se déclare prêt. Les prêtres imposent aux deux hommes de se taire et de ne parler sous aucun prétexte. A peine sont-ils seuls que les trois dames de la Reine de la nuit apparaissent et cherchent à les faire faillir. Papageno vacille mais Tamino reste ferme et les dames reculent devant les voix des prêtres.
La nuit est tombée, et Monostatos observe Pamina en train de dormir dans le jardin. Alors qu'il se penche pour l'embrasser, la Reine de la nuit apparaît et remet à Pamina un poignard et lui ordonne de tuer Sarastro avant de disparaître. Pamina est horrifiée et Monostatos tente de la faire chanter en la menaçant de révéler le complot à Sarastro si elle ne lui cède pas. Pamina refuse et le maure s'empare du poignard pour la tuer mais est arrêté par Satastro qui le chasse.
Pendant ce temps, Tamino et Papageno, toujours tenus au silence, sont menés dans un hall où Papageno va discuter avec une vieille femme qui prétend être sa promise. Tamino lui, reste ferme et refuse de répondre aux questions de Pamina qui croit par conséquent qu'il ne l'aime plus. Un signal appelle finalement les candidats pour le prochain test.
Dans le temple, les prêtres attendent le lever du soleil qui correspond à la dernière épreuve, la plus difficile.
Papageno quant à lui ne peut pas être initié, mais peu lui importe. Ce qui lui manque vraiment, c'est une compagne et lorsque la vieille femme réapparaît, et lui promet de le sortir du temple si il l'épouse, il accepte. Il se soumet et elle se transforme en une jeune et jolie Papagena, mais elle est chassée par un prêtre.
Persuadée que Tamino ne l'aime plus, Pamina veut se suicider mais en est dissuadée par les trois jeunes garçons, qui l'assurent du contraire et promettent de la conduire près de lui.
Deux hommes en armure gardent la porte en fer qui mène à la dernièer épreuve. Tamino se prépare sans peur, Pamina le rejoint et veut se soumettre elle aussi à l'épreuve. Ils passent ensemble les caves de feu et d'eau, grâce à la flûte magique. Alors qu'ils réapparaissent indemne, les prêtres les proclament victorieux.
Papageno cherche désespéremment sa Papagena, et ne la trouvant pas envisage de se pendre. Les trois jeunes garçons apparaissent pour l'en empêcher, lui rappelant qu'il a un jeu de clochettes. A peine l'oiseleur en a-t-il joué que sa promise apparaît.
Monostatos a pendant ce temps rejoint les forces de la Reine de la nuit qui lui a promis la main de sa fille si il l'aidait à renverser le Temple. Alors qu'ils tentent de pénétrer le sanctuaire par un tunnel, ils sont attirés vers les profondeurs dans de grands éclairs, vaincus par les forces du bien. Tout finit bien, les deux initiés sont acclamés, et se marieront et surtout Papageno a trouvé sa Papagena.

Programme et distribution

Acheter des billets
Octobre 2019 Next
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di

Théâtre des États

Le théâtre des États (en tchèque : Stavovské divadlo) est une salle de théâtre d'architecture baroque située à Prague et dont le nom rappelle les États de la couronne de Bohême.
 

Histoire

 

Les plans ont été établis par le comte Künigel et la construction, qui a duré deux ans, menée à bien par Antonín Haffenecker. Le théâtre, d’inspiration baroque, a ouvert ses portes le 21 avril 1783 avec la représentation de l’opéra Emilia Galotti deGotthold Ephraim Lessing. À l’origine, sa capacité totale était de 1000 places mais a été rapportée à près de 700 pour un meilleur confort des spectateurs.

C'est là que fut créé Don Giovanni, sous la direction de Wolfgang Amadeus Mozart lui-même, le 29 octobre 1787, où il rencontra un immense succès, contrairement à la reprise viennoise du 7 mai 1788, au Burgtheater, qui se heurta au goût conservateur du public viennois. C’est encore ici que, le 6 septembre 1791, l’opéra mozartien La clemenza di Tito est créé à l’occasion du couronnement de Léopold II en tant que roi de Bohême. C’est le seul théâtre où Mozart a joué qui subsiste de nos jours.

Le théâtre s’est successivement appelé théâtre du comte Nostitz (Hraběcí Nosticovo divadlo) du nom du comte František Antonín Nostitz Rieneck, le mécène qui l'a fait bâtir ; puis, suite au Coup de Prague, à partir d’octobre 1949, théâtre Tyl (Tylovo divadlo) sous le régime communisme en Tchécoslovaquie, du nom de Josef Kajetán Tyl, l'auteur de l'hymne national,Kde domov můjp. Après la Révolution de Velours, il prend le nom historicisant de « théâtre des États », qui fait référence au nom féodal de la Bohême sous domination habsbourgeoise, les États de la couronne de Bohême.

 

 

En voiture pour le parking du Théâtre National

 

Pour le centre (OldTown), approche sur Masarykovo nábřeží (Masaryk remblai) dans la direction de la Maison dansante, au carrefour en face du Théâtre National, tourner à droite à la rue Divadelní puis encore à droite sur la rue Ostrovní au parking du Théâtre National . Parking coûte 50 CZK / h.
De là, à pied du théâtre Estates long de la rue Narodni, puis 28. října rue, tournez à gauche sur la rue Na Můstku et à droite à la rue Rytířská.

 


D'autres parkings sécurisés à proximité:


Magasin Kotva (Revoluční 1/655, Prague 1), puis marcher le long de la rue Králodvorská à Ovocný TRH.
grand magasin Palladium (Na Porici 1079/3a, Prague 1), puis marcher le long de la rue Králodvorská à Ovocný trh, ou à la porte de la Poudrière par la rue Celetná à Ovocný TRH.

 


En tram


Par trams jour nos 6, 9, 18 et 22 ou les trams de nuit n os 53, 57, 58 et 59 à l'arrêt "Národní třída", puis à pied le long de la rue Narodni, puis 28. října rue, tourner à gauche vers la rue Na Můstku et à droite à la rue Rytířská.
Par trams jour nos 5, 8, 14 et 26 ou les trams de nuit n os 51, 54 et 56 à l'arrêt "Namesti Republiky", puis à pied autour de la maison municipale de la Tour poudrière, sur la rue Celetná à Ovocný TRH.
Par trams jour nos 3, 9, 14, 24 ou trams de nuit n os 52, 54, 55, 56 et 58 à l'arrêt "Jindřišská", puis à pied le long des rues Nekázanka / Panská, tourner à gauche rue Na Prikope, puis droite dans la rue Havířská (à partir de rue Na Prikope vous pourrez également vous promener à travers l'arcade Myslbek).

 


En métro


Pour la station «Mustek», les lignes A et B (vert et jaune), puis à pied par la rue Na Můstku et à droite à la rue Rytířská.

Événements associés
Croisières touristiques
Paris - Bateaux Parisiens
Prochaine performance: Me 18 Sep 2019, -
Croisières touristiques
Paris - Bateaux Parisiens
Prochaine performance: Me 18 Sep 2019, -
Croisières touristiques
Paris - Bateaux Parisiens
Prochaine performance: Me 18 Sep 2019, -
Croisières touristiques
Paris - Bateaux Parisiens
Prochaine performance: Ma 31 Déc 2019, -
Croisières touristiques
Paris - Bateaux Parisiens
Prochaine performance: Ma 24 Déc 2019, -